Nos rassemblements

Rassemblement de Saint-point-lac – Ascension 2017

Vogespatte avait écrit : rassemblement pour l’ascension au camping municipal de St-Point-Lac dans le Doubs (25) — OUSQUECESTYDONC ce bleb ????

Après étude de la carte de France, il s’avère que c’est un petit, et quand je dis petit…..  je devrais dire minuscule village situé à quelques encablures au sud de Pontarlier … déjà là, faut savoir où chercher… j’avoue

Bon, ben…..  Y’AKA

A quelques jours de la date de départ, la météo ne semblait pas favorable et nous faisait craindre le pire ( genre angoisses pour les sudistes, je mets l’anorak… ce genre de choses). Mais le dieu du caravaning le grand TUCRINPAS, a dû entendre nos prières et la semaine fût baignée de soleil. Du coup, la région s’est parée de couleurs magnifiques pour agrémenter notre séjour. Le bleu du ciel se reflétait dans le miroir du lac et les teintes de vert,  des épicéas et des frênes, rivalisaient de splendeur.

A propos de vert…. vous avez profité de la fée verte ?? c’est le nom donné au XIX ème siècle à l’ absinthe dont Pontarlier est le berceau. Un petit tour à la distillerie, avec la bande de soiffards habituelle, à fait remonter le chiffre d’affaire de cette société dans le vert justement

Encore du vert, vous voyez ….

Je ne dévoilerai aucun secret en disant que le vert est aussi la couleur préférée de notre président (réélu) et qu’il nous a encore fait profiter de son drapeau de l’ ASSE

Le bleu également était présent, celui du ciel bien sûr mais aussi celui des volutes de fumées qui sortaient des tuyésoù se préparent les salaisons et fumaisons des spécialitées locales

Pour ce qui est des participants, les vétérans étaient présents : Raival a encore une fois ambiancé les repas pris en commun, MaDalton qui était venue avec margotte, la petite chienne qui remplace avantageusement vous savez qui…., Joel67, venu en presque voisin depuis l’alsace, les glandeurs, Jiji(vice président réélu) et zaza, Eribatchoum (nouveau trésorier), Lerovenain, nénesse, néfer, Dom9, papeu, navimage, et bien sur Vogespatte (nouveau secrétaire).

Des nouveaux adhérents avaient fait le voyage: Didier avec son chien Arthur, Toutain, également en voisin depuis la saone-et-loire, mirev58 et le gaulois62. Hors asso , invités pour tester l’ambiance : jodelabeille, et au grand regret de nos oreilles : adeline, la fille de vogespatte. Vous connaissez le père : vous multipliez le volume du son par deux!!

Les visites fûrent nombreuses ( chateaux de joux, musée peugeot, musée courbet, etc..) toujours dans une excellente ambiance. Le repas était bon, pris sous les ombrages des arbres du camping..Et , en parlant de camping, un salut affectueux à celle qui, en toute discrétion, a  illuminé notre séjour : valérie une pétillante petite jeunette qui se met en 4 pour que le terrain soit encore plus agréable. Merci à elle

Comme d’habitude, on a profité des mets locaux et des divers apéros offerts par les nouveaux venus, la mairie de St Point, le président.

Bref…. encore une fois c’était un 10/10 pour notre vogien organisateur.

On espère de tout notre coeur vous retrouver en forme l’an prochain. Et pour finir, une pensée pour Dany et annick qui étaient absents pour raison de santé… Bon rétablissement..

L’an prochain nous visiterons la Normandie…. J’ai hâte de vous retrouver tous…

Texte de néfer12 – photos de divers adhérents.

Rassemblement de Sarlat – Ascension 2016

Arrivées le mercredi 4 avril sous un beau soleil (tant qu’à faire) et accueillies très chaleureusement par Catherine et François au camping les Acacias, nous avons eu la grande joie de retrouver la plupart des copains rencontrés l’année précédente chez la marquise de Poinçouze (ou était-ce une duchesse ? Une comtesse ? Peu importe…).

25°, des emplacements très agréables et mis à part une température parfois capricieuse de l’eau des douches (mais il paraît que l’eau froide embellit la chevelure…. ce que n’a pas manqué de noter le fringant Denis et sa chevelure de feu), les sanitaires étaient plus que corrects.

IMG_0408

Comme l’an passé, les copains ont accouru pour donner à coup de main à notre arrivée, tous prêts à donner des conseils (et à se donner des jolis noms d’oiseaux au passage  ) mais un mystère demeure entier à ce jour : pourquoi les amis d’Eriba masculins ne bénéficient-ils pas du même empressement ?? Est à cause d’un mauvais alignement des planètes, d’une tisane 1336 un peu trop corsée, d’un soleil qui tape un peu fort ? Nous n’aurons peut être jamais la réponse…. qu’importe ! Car quand il a été question de déplier les chaises et de garnir les tables de Pastis, vin rouge, blanc, rosé, de bières fraiches et autres vins doux, finis les noms d’oiseaux  (et bonjour l’apéro !).

 

tablée

Le jeudi est arrivé, et avec lui son lot de drames…. Et pourtant…. tout avait si bien commencé ! Le ciel était bleu, les oiseaux gazouillaient gaiement, on apercevait ça et là quelques éribistes, bras dessus bras dessous, deviser amicalement, il faisait doux …. quand l’impensable s’est produit … En revenant de sa douche, Elisabeth s’est égarée, perdue, volatilisée. Etait-ce dû au Pastis de la veille ? A la meringue de trop ? A une farce douteuse du facétieux Daniel? Toujours est il qu’Elisabeth aurait été aperçue, le lendemain, sur la route de Castelnaud, à 11 km du camping…, en peignoir, les yeux agars et la trousse de toilette sous le bras.

recherche zabette

Jean-Paul a essayé de nous aider à nous remettre du drame en organisant le deuxième apéro festif et communautaire du séjour. Et tandis que Paulette, Anette et Christine faisaient tourner les serviettes à un rythme cadencé tout en initiant une improbable chenille à laquelle Betty, Claire, Christine et Joël se joignirent (quelle bande de rigolos quand même…), Dany, Jean-Jacques, Bernard et Christian ont entamé une dispute autour de la pertinence d’un auvent pour la puck Versus une solette (à moins que ça n’ait été le sempiternel débat sur l’entretien du piston de freinage de la fourche, ou de la fourche du freinage….

reunion

enfin je sais plus trop bien, moi-même n’étant plus très sobre à ce moment de la soirée, c’est d’ailleurs Mirabelle qui m’a aidée à retrouver le chemin de notre caravane…). Et c’est à la faveur des vapeurs d’alcool qu’Alain a asséné son coup de félonie : profitant de mon état d’ébriété, (et me menaçant, sur le champ, de me dénoncer à la maréchaussée locale si je n’obtempérais pas), il m’a désignée rapporteuse-bénévole-volontaire-et-super-enthousiaste, responsable du compte rendu de notre rassemblement périgourdin. Il faut dire qu’il paraitrait (mais ça aussi, ça reste à vérifier), que Mirabelle et moi aurions (j’utilise, à dessein, le conditionnel car la vérification officielle homologuée par huissier n’a, à ce jour, toujours pas été faite), nous aurions, donc, disais-je, été les seules à ne pas venir à l’AG, événement ô combien prisé, « the place to be » en somme. Bref, je fus punie.

Le vendredi est arrivé et avec lui Porcinet, notre mascotte temporaire embrochée (il a été entendu sur le camping que si les chefs ont opté pour un cochon c’est pour l’unique et seule raison que personne ne courait assez vite – faut voir la moyenne d’âge- pour mettre la main sur Prune) mais une fois de plus, je m’égare. Le repas typiquement périgourdin fut un véritable festin et c’est sous un beau soleil que nous nous sommes tous régalés de soupe périgourdine, cochon grillé, pommes de terre à l’ail et dessert aux noix….

 

IMG_0388

C’est lors de cette délicieuse journée que nous avons guetté l’orage plusieurs heures durant car si l’on en croit mon amie Colette : « si tu vois la lune dans l’siau, gare à l’agadio » (ah… non… excusez moi, ça c’est du berrichon), ah ça y’est, ça me revient, Colette nous a dit , tout en scrutant les cieux : «  Nuage allongé, pluie à volonté » (qu’elle me corrige si je me trompe). Mais d’orage, il n’y en eu point…. et nous en fûmes fort aise.

 

Le samedi soir des adieux est trop vite arrivé…. mais avant cela nous avons eu le privilège d’une exceptionnelle vente privée de la si célèbre tisane 1336 que tous les Amis d’Eriba recommandent vivement (qui pour des douleurs lombaires, qui pour une digestion un peu difficile, j’en passe et des meilleurs…). Certains d’entre nous ont également profité d’une balade guidée de la charmante ville de Sarlat (visite fort instructive selon des témoins directs) en compagnie d’une guide non moins passionnante.

Le dernier soir fut digne des meilleures veillées de scouts (ou de Gentils Organisateurs du Club Med, j’hésite), et avec lui son cortège de bonnes blagues graveleuses (les meilleures, nous serons tous d’accord là-dessus) où il fut beaucoup question de curés, d’animaux et de portugaises. Mais pour les connaître, faudra venir les écouter la prochaine fois !

 

Ce fut un rassemblement très réussi, bravo au bureau et aux organisateurs(trices) pour leur bonne humeur et leur dévouement. Merci à Vosgespattes (génial bricoleur ) et Anette, à Dany (pour leur gentillesse), à Nefer, Fabienne, Papitou et Christine pour l’organisation et les bons mots. Bref, en fait merci à tous pour ce rassemblement festif qui nous a permis d’avoir un avant goût de nos vacances d’été.
A très bientôt !

PS : à ce jour nous n’avons toujours pas retrouvé Elisabeth

texte de lilivadrouille –

photos de diverses provenances

Rassemblement 2015

Boussac-Bourg (23) – Pentecôte

poinsouze

Un rasso chez les aristos ……

Sa sainteté Jean-Paul II ( alias papitou44 ) et son acolyte photographe Jean-Michel ( allias eribatchoum03) , tous deux encartés à l’A.N.F (Association d’entraide de la Noblesse Française, pas la noblesse d’Empire, la Vraie, comme ils disent) étaient conviés à un séminaire au mois de septembre 2014 au château de Poinsouze, commune de BOUSSAC-BOURG (23). Ils ne connaissaient pas bien l’endroit, mais se sont rapidement épris du lieu. Il faut dire qu’en automne, quand les couleurs rougeoyantes des arbres centenaires rappellent les couleurs des différents blasons de cet aéropage, la campagne est magnifique.

L’idée est alors venue de faire profiter de ce lieu magique, plein de charme et encore résonnant des plaintes des serfs de la marquise. Ils tenaient à faire profiter les membres de la confrérie des amis d’eriba ( une sorte d’œuvre sociale dont ils s’occupent un peu, de temps en temps.) Voilà donc le projet sur ses rails….. Faire toucher du doigt les valeurs et les ressources de cette noblesse de haute lignée au bas peuple ( pour la marquise de Poinsouze, c’est une descendance d’un chevalier ayant participé à la bataille d’AZINCOURT le 25 octobre 1415, excusez du peu …..).

Reconnaissons le, le lieu est splendide, les terres sont bien entretenues, les espaces dédiés aux roulottes sont spacieux, la propreté irréprochable. Il y a même la volonté de préservation de la nature dans diverses actions ( recyclage des déchets, chauffage et distribution de l’eau, traitement des eaux grises , etc…). En bref l’environnement tient ses promesses.

L’A.G s’est très bien déroulée et a vue la nomination d’un nouveau président-adjoint ( JIJI) ; d’une nouvelle secrétaire-adjointe ( Mamtroll) et d’un nouveau secrétaire-adjoint chargé de l’informatique (poste qu’il occupait déjà dans l’ombre, Joel67). Les problèmes de santé de notre ancien président ( Jean-René) lui ont fait céder la place à son vice président qui, du coup devient président ( vous savez c’est l’histoire du vizir qui veut devenir khalif à la place du khalif ) d’ailleurs il en portait chaque jour les attributs ( souvenez vous, ce couvre-chef ridiculement mauresque) .

khalif

Le temps, bien que frais, voire très frais le matin, était plutôt en notre faveur. La bonne humeur était là. Notre mécanicien était en grande forme et a , encore une fois, résolu des problèmes de timons, de freins et nous a fait profiter de ses modèles réduits ( merci à toi Daniel).

Claire a pris sur elle pour venir nous rejoindre malgré la douleur de la perte de Jean-Paul I ( il nous a terriblement manqué ) et elle s’est dévouée pour assumer le poste d’adjointe au secrétariat. On te remercie Claire.

Nous avons, encore une fois, eu le bonheur de bénéficier des talents de nos supporters montferrandais (fouchtrifouchtra), et des improvisations de Viviane ( pas la fée qui donne l’épée Excalibur à Merlin, l’autre, celle qui nous enchante par sa verve et sa bonne humeur)

Pour conclure, il convient de dire une fois encore que ce rassemblement était de bonne facture, un grand merci aux organisateurs et à l’ensemble des participants. Merci également pour les apéros offerts pour diverses occasions. Nous sommes heureux d’avoir eu la chance de connaître de nouveaux arrivants au club ( dont certains ont fait drôlement chuter la moyenne d’âge des adhérents, selon leurs dires (bisous Céline)) et d’avoir retrouvé des « anciens ».

On espère que tout le monde sera là au prochain……..

Texte Nefer12 – photos Papitou44

Rassemblement 2014

Rassemblement à TURCKHEIM en Alsace du 30 avril au 12 mai 2014

SONY DSC

Nous partîmes cinq cents ; mais par un prompt renfort……..
Bon, en fait nous partîmes….. à deux attelages (dany15 et votre serviteur, nefer12) sur des itinéraires aussi pittoresques que dangereux ( RCEA) pour porter secours à quelques valeureux caravaniers Eribesques ( cherchez pas… il est pas au dico….) en perdition de beau temps. Il y avait sur place deux Puck gauloises emplies de dignes descendants, tant par l’accent que par la verve, de Vercingétorix ( fouchtri et consort). Ils avaient rejoint le sieur JIJI et sa gente dame ZAZA, venus du fin fond de l’ile de france. Ensembles ils se lamentaient du mauvais tour que Toutatis leur jouait. Le ciel ne leur était pas encore tombé sur la tête mais il s’en fallait de peu.
Ainsi donc, nous voilà sur le terrain des opérations , après avoir cheminé de longues heures harassantes, franchi les obstacles tomtomesques ( celui là non plus… cherchez pas) et surtout bravé le cerbère de la porte …. du camping. Bref, TURCKHEIM nous voilà.
Dans la journée, plusieurs renforts étaient arrivés sur place : sur le flanc gauche on entendait Colette, dont la voix emplissait déjà l’espace dévolu à notre rassemblement (on t’aime Colette) et dont le malheureux compagnon, prostré, en attente de compagnie moins versatile, se tenait stoïquement sous la solette.

Tout à côté, le corps allongé sous une autre cagouille, affairé à redresser la timonerie d’un frein récalcitrant, Vogespatte, le seigneur de la caisse à outils est là. Sans attendre il s’est déjà mis à l’oeuvre sous l’oeil complice d’Annette.

Le druide JR est là ainsi que son bras droit, un freluquet stéphanois tout de vert vêtu, accompagné de dame christine, une compatriote d’Anne de Bretagne dont le drapeau flotte fièrement sous la solette.
Le maître de l’informatique, sir Joel est là également, Michelle son épouse dors encore dans la trollette…..
Dieu que le combat s’annonce rude …….
Il va falloir combattre les Flammekueches, Baeckeoffe, choucroutes et autres ennemis de la
svelteligne !!!!!!!!
Mais rassurez vous, à coeurs vaillants rien d’impossible !!!!
La plaine se réveille dans la brume… Prenant de la hauteur certains se mettent en quête de
découvrir les secrets de la place forte du Château du Haut-Koenigsbourg, d’autres éclaireurs arpentent l’écomusée d’Alsace et cherchent la faille dans la défense de ce haut lieu. Une visite au musée de colmar et dans la ville permet de préparer les combats à venir.
Alors nous avons fait front… certains ont abandonné la bataille plus tôt sous de fallacieux
prétextes, d’autres sont venus soutenir nos combats et renforcer nos bras fatigués…. Nous avons vaincus finalement, après 10 jours de lutte sans merci…. Même les vignobles n’ont pas résistés à la percée de nos héros fatigués.. Des hectolitres de breuvages divers ont péris grâce à nos vaillants combattants… Gloire aux vainqueurs du conte gewurztraminer, du duc de riesling et de son écuyer pinot noir….. et de la horde de mutzig une classe subalterne blonde à bulle très prolixe dans le coin, dangereuse quand accompagnée de son amer compagnon.
Au jour de la fête de Jeanne d’arc les troupes se sont disloquées et ont rejoint leurs quartiers. Bientôt les héros seront à nouveau convoqués et repartiront vers d’autres combats.. Soyez sûr qu’ils sauront se remettre à l’ouvrage et combattront encore avec honneur.

Texte de Nefer12 et photos de Dany.